Premier compte-rendu, premier faux !

Compte-rendu à l’affichage... Ça commence décidément très fort ! Sad

Quelques morceaux choisis concernant la « désignation des représentants à la communauté de communes de l’Arvan », parmi une prose très inventive, par rapport au déroulement réel de la réunion (cf. par exemple l’extrait de retranscription dans un billet précédent). Lire la suite...
Comments

Démission

Selon des informations exclusives qui viennent de nous parvenir, renouant ainsi avec les événements particulièrement reluisants de 2001, et pour lui renvoyer l’ascenseur, un conseiller municipal devrait rapidement annoncer sa démission et le conseil municipal décider de l’organisation de nouvelles élections pour permettre au maire sorti de revenir aux affaires. Sauvés nous sommes ! Même si ça n’est pas gagné d’avance.
Comments

Où l'on comprend qu'il n'a pas tout compris

Par souci de rigueur, voici un extrait de la retranscription de la réunion d’installation du nouveau conseil municipal... Lire la suite...
Comments

Des discours larmoyants... et l'avenir ?

Entendre au soir de l’installation du nouveau conseil municipal, pendant les discours larmoyants de passage de témoin, le maire sortant invoquer la mémoire de mon père qui l’aurait formé à la gestion communale (sic) ça aura sans doute été, pour quelques-un(e)s qui ont de la mémoire et pour le moins, assez incongru. Pour un fils qui a connu la manière dont ce père a été traité comme secrétaire de mairie, viré sans ménagement après 35 ans d’exercice, comme candidat en 2001, calomnié de manière particulièrement honteuse, puis comme conseiller municipal, souvent méprisé, il s’agit d’une saillie assez misérable. Mais bon... le dernier discours de cet acabit à nous être infligé avant longtemps. Ouf ! Lire la suite...
Comments

La devinette du jour

Pour se remettre de ce trop-plein d’émotions (malheur à celui qui avait oublié ses kleenex !), proposons une petite devinette d’ordre général pour alléger l’atmosphère...

a.
images

b.
images-1

Dans quel type de salles les affaires municipales sont-elles normalement débattues ?
a
b
Comments

Au théâtre ce soir

Combien de personnes pour assister au « spectacle » ce soir en mairie ?
Et combien de spectateurs ensuite pour les autres réunions tout au long du mandat ? Sad
Comments

Petites perles de bureau de vote

Parmi les plus savoureuses qui méritent de rester dans les annales...

Juste après le dépouillement, le maire sortant et sorti, l’air malicieux : « J’aurais peut-être dû mettre le feu à la commune juste avant les élections ». Excellent ! Happy

En quittant le bureau de vote l’air satisfait, les derniers mots de l’un de ses principaux colistiers, chargé de com. tout juste élu, au maire tout juste sorti : « Merci pour tout ! ». Énaurme ! Laugh
Comments

Tout à l'égo !

Nous savions déjà que nous n’avions pas de station d’épuration mais avec la période électorale nous avons aussi la confirmation que nous avons bel et bien le tout à l’égo. Dommage pour l’intérêt général !
Comments

La blagounette du jour

KangooWallaceDecoupe
Selon toute vraisemblance je ne serai pas élu maire d’Albiez le Jeune dimanche. Winking
Mais aurais-je une voiture de maire ? Les paris sont ouverts. Laugh
Kangoo contre Jimny, le suspens est à son comble. Happy
Comments

Avant l'installation du conseil municipal : The Muppet Show

muppets5-large
« Je ne sais pas quand on doit voter mais pense à ta santé et laisse-moi la place de maire ! »

Bien sûr l’intérêt général est au cœur des tractations précédant l’installation du conseil municipal. Gasp
Passer de « The Twilight Zone » à « The Muppet Show » n’est pas particulièrement réjouissant. Sad

Comments

Pas de complexe !

Jeunes élu(e)s, pas de complexe ! Et surtout pas vis à vis d’élus plus expérimentés, quel que soit leur pedigree, quelle que soit leur origine. Ne vous laissez pas impressionner, ni par un curriculum vitae surdimensionné, ni par un discours lénifiant ou faussement bienveillant. Vous avez la même légitimité que les vieux briscards, carriéristes de la politique locale. Pendant les six dernières années on a vu le résultat d’une déférence exagérée et inopportune à l’égard d’un maire réputé expérimenté. En général la sagesse auto-attribuée n’est pas à prendre pour argent comptant et mérite vérification sur pièce. Vous avez souhaité occuper les fonctions de conseillers municipaux, endosser les sans hésitation dans leur plénitude. Avant d’être une compétence la fonction devra s’exercer dans des décisions en votre âme et conscience en quelque sorte, dans l’indépendance, pour l’intérêt général, en connaissance de cause, c’est à dire en cherchant toujours à comprendre les tenants et les aboutissants des projets mis en délibération. Chaque vote devrait être « sacré », pour ainsi dire. Les décisions que vous serez amenés à prendre devront l’être avec le maximum d’information. Si cette information vous semble manquer, il vous faudra la réclamer, sans relâche. Vous serez les mieux placés pour l’obtenir, avec parfois des efforts, sans doute. La confiance est souhaitable évidemment. Mais ne renouvelez pas les erreurs de vos prédécesseurs inexpérimentés. Cette confiance ne se décrète pas. Elle se construit. Sinon elle n’est que de façade et c’est toute la commune et sa population qui ont à en pâtir.
Comments

Petite perle de campagne

Quand on a connu le marasme et les irrégularités chroniques dans lesquels a été plongée la commune dans les années 80 et 90, quand on a vu la « chose publique » confisquée à des fins de satisfaction personnelle et de copinage, entendre certain personnage aujourd’hui élu vous dire avec un aplomb saisissant que vous êtes trop compétent et trop honnête pour exercer la fonction de maire, ça fait peur ! Laugh
Comments

Foi et humour !

Telle est la devise que je ne cessais de me répéter (et de répéter à divers interlocuteurs) dimanche dernier. Winking

Et il y a quelques minutes je « tombe » sur cette blague...

Une secousse épouvantable vient d’ébranler l’avion dans lequel ont embarqué une dizaine d’hommes d’affaires. Le commandant s’adresse alors aux passagers :
- Y a - t- il parmi vous un vrai croyant ?
- Oui, moi dit un homme avec conviction.
- Très bien, dit alors le commandant, ayez l’amabilité de prier pour nous. Les autres, enfilez votre parachute. Il en manque un ! »

Bien adapté à la situation d’Albiez le Jeune ! Happy
Comments

Cette jeunesse, notre avenir !

zoom
Mercredi dernier, quatre jours avant les élections, un ami cher m’envoyait par email un texte que je viens de relire. Je ne peux résister à une publication dans ce blog (pour le lire, veuillez cliquer sur la vignette ci-contre). Il ne m’en voudra probablement pas de citer aussi un extrait de son message chaleureux qui ne faisait aucune référence aux élections : « J'ai trouvé un texte qui donne espoir dans notre jeunesse, je le joins. » Merci mon ami ! Dans un précédent billet j’ai évoqué la plus jeune de mes filles. Ici je voudrais faire une dédicace spéciale pour mes deux autres filles. À leur âge on ne sait déjà que trop que l’on ne vit pas dans « un monde de bisounours » mais les petits bleus à l’âme restent souvent cachés. Lundi matin, dans la voiture qui nous emmenait jusqu’à Saint-Jean pour un train très matinal je voyais bien, dans le silence de mon aînée, une forme de désarroi. Ça ressemblait au mien lorsque, dans la petite 4L bleu ciel, je descendais jadis au lycée avec mon père au lendemain de l’élection de François Mitterrand. Que les socialistes ne m’en tiennent pas (trop) rigueur mais cette élection avait été pour moi, presque plus que pour mon père, pourtant Gaulliste convaincu, un cataclysme (merci tout de même pour l’abolition de la peine de mort !). Allons m’avait-il dit, ça n’est pas la fin du monde, et de me rasséréner avec un propos sur la jeunesse. Avec sans doute moins d’à propos j’ai tenté de remonter le moral de ma fille, amère, non pas tant par rapport à un résultat électoral mais face à la médiocrité générale de ce que l’on a peine à appeler des débats et une campagne électorale. Mon « Haut les cœurs ! », il y a quelques jours, s’adressait d’ailleurs plus particulièrement à cette jeunesse. Il est impératif de dépasser le « haut-le-cœur » et de s’engager avec toute la générosité de l’âge (foin de sagesse qu’on étale comme de la confiture !).
À chaque jour suffit sa peine. Gardons espoir !
Comments

Installation du nouveau conseil municipal

L’installation du nouveau conseil municipal aura lieu dimanche à 18h30.

Des dents vont rayer le parquet. Winking
Comments

Petite perle de campagne

Bulletin paroissial et lettre d’un candidat distribués en même temps...
Ça n’est vraiment pas cool ! J’en aurais bien fait autant pour mon tract.
J’déconne hein ! Winking
Comments

Petites perles de bureau de vote

Une personne âgée se présente avec hésitation devant les bulletins de vote et s’entend donner la recommandation suivante par la personne qui l’accompagne : « Tu prends la liste du maire et tu y ajoutes deux autres bulletins » [en effet 9 + 2 = 11, le compte est bon]. Comme je connais la personne (âgée) de longue date, je m’approche et risque une petite remarque complémentaire et rectificative : « [...] il ne faut en effet pas mettre plus de 11 noms dans l’enveloppe, car votre vote ne serait alors pas valide, mais vous pouvez aussi parfaitement retenir ou pas la liste, en supprimer des noms, ajouter ou pas des bulletins individuels, et même mettre moins de 11 noms dans l’enveloppe [on peut vraiment panacher quoi !]. Dans mon dos un membre du bureau de vote m’interpelle : « Alain, dans 10 secondes elle aura oublié [ça ne sert à rien]. » Moi, interloqué et n’estimant pas devoir poser un tel diagnostic dans le bureau de vote : « Ha ! Mais tant qu’à faire autant donner l’information exacte [au moins une fois, par simple comportement éthique] ». Inutile de dire que je n’ai pas convaincu mon interlocuteur, drapé dans son pragmatisme. Il faut dire que la liste et deux bulletins, ça lui allait sans doute très bien...

IMG_0441

Le même interlocuteur, aujourd’hui élu, auquel je faisais remarquer que les permanences du bureau de vote n’étaient initialement confiées qu’aux seuls membres de la liste « du maire » dont il faisait partie (un candidat indépendant, ou prétendu tel, s’est ajouté ensuite), me répond comme justification catégorique : « Il a pris ceux qu’il avait sous la main », sous la main parmi les membres de sa liste donc. Il n’a donc pas été possible de trouver d’autres personnes au moment de l’organisation du bureau de vote ? Vraiment très étonnant. Devant de telles justifications on ne peut que se faire quelques soucis pour la « rigueur démocratique » qui va présider aux destinées de la commune dans les années à venir. On sait qu’il arrive un moment où les cours de rattrapage sur ces valeurs essentielles, quand elles ne sont pas apprises très jeune, ne semblent pas devoir présenter une quelconque efficacité par la suite.
Comments

Haut les cœurs ! Happy

Mes plus vifs remerciements vont aux personnes qui m’ont exprimé leur confiance par leur vote. Il n’y avait pas la quantité mais la qualité si, à n’en pas douter. Winking Un clin d’œil aussi à ma chère et tendre qui m’avait annoncé mon score exact quelques jours à l’avance. Belle intuition féminine !

Il était hautement probable qu’à une longue période de vacuité dans la gestion communale et singulièrement dans la fonction de maire puisse succéder une résurgence d’un vieux clanisme endémique, étranger à toute notion d’intérêt collectif. Les consignes de vote pathétiques, typiques de ce clanisme, transpiraient de la lecture de si nombreux bulletins de vote que ça en prenait un tour presque comique, tristement comique. En témoignaient aussi ce geste de dédain d’un électeur, du revers méprisant de la main, ou ces graffitis sur le portrait d’une affiche. Je préfère que la plus jeune de mes filles, qui se promène souvent dans le village avec nous, n’ait pas eu à les voir... Mais cela est-il étonnant quand on a une très longue tradition à cajoler les tendances les plus viles (telles les calomnies ou agressions en séance du conseil municipal par exemple) ?

Grand bien fasse aux vieux sages dont c’est sans doute le dernier chant (du cygne) ! Il nous a déjà été donné d’en voir certain à l’œuvre dans les affaires communales, dans une vie antérieure, et ce ne fut pas piqué des vers (le vent du boulet de la justice ne souffla d’ailleurs pas très loin...). « Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ». Voyons ce que la grande sagesse (directement corrélée avec l'âge, c'est bien connu) leur inspire désormais. À la lumière (si on peut dire) d’une certaine expérience et connaissance de l’histoire de la vie communale on peut donc craindre le pire. Au moins à moyen terme, car la population change, les mentalités et les aspirations avec. Heureusement !

En attendant des jours meilleurs, toutes mes condoléances aux plus jeunes des nouveaux conseillers municipaux, insouciants, à la commune, à la communauté de communes en particulier et à l’intercommunalité en général ! Et sans la moindre ironie, une pensée sincèrement compatissante pour ce maire sortant et sorti assez brutalement. Malgré les critiques émises ici même il n’est pas possible de se réjouir du triste sort qui lui a été réservé. La petite tactique de certains de ses colistiers (ou colistier sans l’être...) a « réussi » au delà de leurs espérances. Dommage qu’il n’y ait dans tout cela aucune vision pour la commune, juste une posture cynique et nombriliste. Voyons la suite, comme en 2008, sans grand espoir, à commencer par l’élection du maire. Ça pourrait « swinguer » un peu mais c’est plus probablement déjà en train de se régler en catimini : « je prends le poste de maire dont je rêve depuis tout petit et tu prends celui de délégué à la communauté de communes par la privation duquel, dans ta grande sagesse, tu es frustré depuis si longtemps (ha mais ! c’est pas possible ?) ». Quant aux postes d’adjoints, va peut-être y avoir quelque frustré là aussi. Allez ! Hop ! Pas de jaloux ! Tous adjoints !

Tout cela rend humble, si besoin en était. La recette pour être élu au premier tour des élections municipales à Albiez le Jeune : 0 idée + 0 projet (si ce n’est peut-être celui d’une pissotière en dur à la base de loisir). Mais bénissons notre démocratie française qui fait que, tout de même, nous ne devrions pas nous réveiller à la fin de la semaine avec l’obligation de nous mettre à cultiver du safran tout en jouant de l’harmonica. Va quand même falloir penser à se cultiver un peu, à défaut de cultiver l’épice rare, en écoutant au moins une fois par an de la musique baroque hein ! Non mais !

PS : Le messager est plus dur à tuer qu’on pouvait le penser. Un revers de la main n’y suffit pas. Et espérons que l’addition qui sera présentée à la commune pour service rendu ne sera pas trop salée...

IMG_0442
Comments

Pour Albiez !

Chères lectrices et chers lecteurs,
Merci pour vos visites tout au long de ces six années,
particulièrement nombreuses ces dernières semaines. Happy
Ce sont ces visites qui m’ont permis de continuer.
À très bientôt sur ce blog !
Amitiés,
Alain OLIVIER Lire la suite...
Comments

À propos du panachage

Quelques rappels :

• On ne doit normalement voter que pour une personne qui est candidate.
• Il est possible de placer plusieurs listes et bulletins dans une même enveloppe.
• Il est possible de ne pas mettre de liste officielle dans une enveloppe mais seulement des bulletins individuels ou une liste personnelle. Winking
• On peut barrer des noms sur une liste et y ajouter d’autres noms de manière manuscrite.
• Penser à prendre un stylo. Laugh
• Pas plus de 11 noms dans l’enveloppe sinon le vote est nul.
• Les noms éventuels de une ou plusieurs personne(s) non candidates ne sont pas décomptés dans le vote (et n’entraînent pas la nullité de vote s’ils provoquent le dépassement de 11 noms).
• On n’est pas obligé de choisir 11 noms car même avec moins le vote est valide.
• On peut placer un bulletin manuscrit dans l’enveloppe.
• On peut préparer tranquillement chez soi un bulletin de vote « fabrication maison » (mais sans signe de reconnaissance) avec la liste des noms de son choix, ainsi pas de risque d’erreur une fois dans l’isoloir. Happy Lire la suite...
Comments

Profession de foi

Voici le message que je souhaite adresser à tous les habitants d’Albiez, accompagné d’un document en guise de profession de foi (« À télécharger » ci-dessous).

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord veuillez me pardonner cette intrusion, et un éventuel doublon. Même en tant que commerçant je ne suis pas coutumier des courriels non sollicités. Je ne le suis pas non plus de la propagande électorale, d'autant plus qu'en solitaire (mais la situation est ainsi) cela revêt un caractère un peu particulier.

Il me semble cependant que la "cause" en vaut la "peine".

Et quitte à prendre le parti de défendre cette cause de manière constructive et avec espérance autant le faire, tant qu'il est encore possible, avec les moyens d'information que nous offre notre époque.

Si vous partagez les valeurs, autant que les pistes de projets de cette déclaration d'intentions (document PDF joint), ce que je crois sans peine, il n'est pas trop tard pour la diffuser autour de vous, pour le bien de notre commune, et celui des relations avec les communes voisines aussi. J'ai la conviction que, pour sortir du marasme, l'avenir de notre village doit passer par une rupture avec de vieilles pratiques et par la concertation permanente avec la population.

Je suis bien sûr à votre disposition si vous souhaitez en discuter, par email, de vive voix par téléphone ou, bien sûr, en chair et en os. Winking

Bien à vous,

Alain OLIVIER
http://www.monalbiez.com
06 89 96 89 36

À télécharger :
Pour_Albiez.pdf
Comments

Des projets ? Des pistes...

Ce matin au réveil...
P3190580

Puisqu’il faut présenter des projets, voici quelques pistes de ce qui nous tient particulièrement à cœur... Et pas la Lune ! À débattre évidemment, au risque de perturber les habitudes car, par définition ou comme aurait dit M. de La Palisse, on ne construit pas seul un projet collectif, même avec la meilleure des volontés. Lire la suite...
Comments

Première jonquille et... langue de bois

P3180579

Première fleur de jonquille dans le potager au Buisson et premier (et heureusement sans doute unique) baratin... pardon bulletin électoral dans la boîte aux lettres. Par rapport à celui de 2008, déjà grandiloquent, on sent, dans la forme, la patte du spécialiste de la com. Mal barrés nous sommes, petits padawans de la politique locale ! Les seigneurs sith sont à la manœuvre, avec toute la puissance de l’Empire. Happy

Trêve de plaisanterie ! Nous remarquerons au passage que la langue de bois, dans son écosystème propre, est plus tardive que la jonquille cette année. Laugh Lire la suite...
Comments

Conseil communautaire

On a tendance à l’oublier...

Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens éliront leurs conseillers municipaux et leurs conseillers communautaires à l’aide d’un bulletin de vote ne mentionnant que la liste des candidats aux élections municipales. Les conseillers communautaires seront désignés parmi les membres du nouveau conseil municipal élu, suivant l’ordre du tableau (maire, adjoints puis conseillers municipaux) et dans la limite du nombre de sièges attribués à la commune au sein du conseil communautaire.

Sources :
vie-publique.fr

Représentativité de la commune au sein du Conseil Communautaire après les élections de mars 2014
La loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales (loi RCT) prévoit de nouvelles règles relatives au nombre et à la répartition des sièges des communes au sein des conseils communautaires des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, destinés à s'appliquer après le prochain renouvellement des conseils municipaux en mars 2014.
Au vu de la circulaire du préfet n° 19 du 11 mars 2013 relative à la nouvelle composition des assemblées délibérantes des EPCI à fiscalité propre, la Communauté de Communes de l’Arvan a adopté à l’unanimité la répartition des sièges des communes au sein du Conseil Communautaire :
- Albiez le Jeune : 1 + 1 suppléant
- Albiez-Montrond : 2
- Fontcouverte la Toussuire : 3
- Jarrier : 2
- Saint Jean d’Arves : 2
- Saint Pancrace : 2
- Saint Sorlin d’Arves : 2
- Villarembert : 2
Pour un conseil communautaire de 16 délégués titulaires et 1 suppléant.
Comments

70 visites aujourd'hui et toujours 0 commentaires ?

Une affluence quotidienne sur ce site Web assez exceptionnelle, mais, snif !, question commentaires, ça n’est pas vraiment ça. Sad

Vous n’êtes pas obligés d’être toujours d’accord avec l’auteur de ce blog ! Si vous l’écrivez dans les commentaires et que, soyons fous, l’auteur devient le prochain maire, il ne vous sanctionnera pas hein ! Laugh

Et, à l’inverse, si vous êtes d’accord, espérons que vous pouvez l’écrire aussi sans haine et sans crainte, selon l’expression consacrée, sans craindre l’opprobre et les sanctions. Enfin, vraiment, espérons-le. Winking

Bon, c’était la minute d’humour (un peu noir) qui ne rapporte pas une voie... pardon... voix. Happy
Comments

De l'indemnité des élus

Il nous revient aux oreilles que les indemnités des élus, et singulièrement celles du maire (*), pourraient jouer un rôle important dans l’âpre concurrence, tous les six ans, lors des élections municipales, et peut-être cette année encore. Nous ne pouvons y croire. Lire la suite...
Comments

Où il est encore question d'Association Foncière Pastorale

Il semble que l’on reparle d’Association Foncière Pastorale [et Forestière]... Si, entre 1989 et 1994, le maire et l’adjoint de l’époque, tous deux à nouveau candidats en 2014 aux élections municipales, nous avaient laissé faire correctement notre travail d’animation du premier projet décidé par un conseil municipal d’Albiez le Jeune dans ce domaine, au lieu d’y être favorables officiellement et farouchement défavorables officieusement en le sabotant à chaque occasion, en douce (quelle attitude déplorable, quand on y repense, sur le fond comme sur la forme !) nous n’en serions peut-être pas là. La duplicité n’est pas la meilleure qualité d’une municipalité. Elle ne donne rien de bon. La démagogie non plus. Elle sert peut être le clientélisme mais pas l’intérêt collectif. Lire la suite...
Comments

Décidément non : pas de réunion publique du maire !

Malgré tous mes efforts, ll semble se confirmer qu’il n’y aura pas de réunion publique avec, chose essentielle et on ne peut plus banale, un bilan par le maire et son adjoint, l’exposé des intentions, sinon du projet, par les nouveaux candidats qui « soutiennent » désormais le maire sortant. Il en avait pourtant bien été organisé une, en 2008, si je ne me trompe...

Ainsi en aurait donc décidé un ancien concurrent du maire actuel, soi-disant rompu aux questions de communication (hébé !), aujourd’hui rallié à son ancien adversaire donc, pour lequel il n’avait naguère pas de mots assez durs, en espérant bien sûr, lui aussi, lui piquer sa place. Il n’aurait ni le temps, ni l’envie d’une réunion publique. Bravo ! À nouveau, belle entrée en matière ! Beau respect de la population ! Voter pour moi et ma belle g... et vous verrez ce que vous verrez ! Sacrebleu ! Cordes et Pics !

Pour ma part je suis bien sûr tout disposé à discuter avec toute personne le désirant avant de se déterminer car il y aura bel et bien un choix à faire, choix restreint parmi 15 candidats certes (1er et 2nd tours) mais choix tout de même, et important. Parce que comme nous ne sommes tout de même pas en Corée du Nord et que la commune est petite, il est possible de « panacher ». Encore heureux ! Nous expliquerons ce point en détail dans un prochain billet car lors de sa précédente campagne le maire nous disait, de manière éhontée, qu’il fallait voter pour une seule et même liste dans sa totalité, sans modification. Faux ! Archifaux bien sûr !

Mon numéro de téléphone mobile : 06 89 96 89 36. N’hésitez pas ! Je ne mords pas Winking et je peux me rendre dans la salle communale par exemple, sur un simple rendez-vous.

PS : « Tout est dans la com » entend-on parfois ! Beurk ! La « com. » et la concertation avec la population, ça fait deux. La première n’est qu’un outil insignifiant. À méditer ! Avec humilité...
Comments

L'humour permet-il de gagner des voix ?

À lire dans l’Express :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections-municipales-l-humour-permet-il-de-gagner-des-voix_1499824.html

J’aurais bien quelques bonnes blagues (tous les Olivier(i) ne sont pas faits du même bois par exemple) mais pas dit que ça me rapporte beaucoup de voix. Tant pis ! Winking
Comments

Le rappel du jour

À lire ici, avec le commentaire bien sûr :
http://www.monalbiez.com/files/2f48b2c9ce0008b61f7340136594f6a1-516.html

Et une petite information...

La masse salariale communale est passée d’un peu plus de 12 000 € en 1994 à près de 50 000 € en 2013 et sera encore nettement plus élevée en 2014, un nouvel employé communal ayant été embauché à temps complet en juillet 2013. Elle n’était que de 18 000 € en 2001 et 33 000 en 2008...
Comments

Petite chronique de la cuisine électorale

Enfin... pas de la grande cuisine française ! Juste du « fast-food » local, pas très digeste. Lire la suite...
Comments

Pas de réunion publique ?

Retour de conversation téléphonique avec M. le Maire d’Albiez le Jeune. Je n’en fais état ici que parce que cela concerne au premier chef chaque électrice et chaque électeur d’Albiez le Jeune. Il s’agissait de lui proposer, en tant que candidat indépendant, de faire une réunion publique samedi prochain (ce qui semble être l’extrême limite) pour présenter bilan et projets à la population. Lire la suite...
Comments

Pourquoi une permanence ?

Retour d’un déplacement en mairie pendant la permanence officielle du mercredi après-midi (seule permanence hebdomadaire) :

Consultation de la liste électorale ? IMPOSSIBLE !

Selon un témoignage « croisé » sur ces entrefaites : consultation du PLU ? IMPOSSIBLE !

La personne assurant la permanence ne retrouve pas les documents... Bien sûr sa responsabilité n’est pas engagée. Mais celle de la municipalité (maire et adjoint) l’est bel et bien !

Qu’on ne nous dise pas que cette situation est « normale ». Sad
Comments

Finances communales : la nécessité d'un bilan

Force est de constater, avec beaucoup de regret car nous aurions aimé les présenter ici à la place d’incompréhensibles (pour le commun des mortels) documents budgétaires, qu’il n’existe en mairie, à notre connaissance, aucun document de comptabilité analytique, aucun « tableau de bord » des différents chantiers, plus ou moins importants, qui permettrait d’avoir une vue facilement accessible de la situation financière de la commune, de la manière dont a été conduite la gestion financière, poste par poste, pendant ce dernier mandat. En six ans, comme chacun sait, aucune information à la population n’a été faite dans ce domaine (comme dans tous les autres). Aucun bulletin municipal, pas la moindre information qui permette aux citoyens de savoir comment est gérée, financièrement, la commune, et aucun bilan de fin de mandat.

Pas de présentation des travaux envisagés et pas de débat en conseil municipal, pas de compte-rendu clair, de multiples « décisions modificatives » (modifications du budget en cours d’année), aucune information à la population ! Comment faire changer cette situation intolérable, sinon « de l’intérieur » ? Si l’on ne veut pas aller de procédure en procédure devant le tribunal administratif (ce que nous nous sommes refusé à faire jusqu’ici alors qu’il y a souvent eu matière) iI n’y a pas d’autres solutions pour changer profondément les (très mauvaises) habitudes que d’intégrer le conseil municipal à une fonction de responsabilité.

D’une manière ou d’une autre il arrivera un moment où le bilan devra être réalisé, ne serait-ce que parce qu’il est impossible d’entériner à l’aveugle une situation dont on hériterait. Bilan ne veut pas dire revanche ! Aucun esprit revanchard qui n’aurait d’ailleurs aucun motif et qui serait particulièrement nauséabond... juste la volonté d’œuvrer pour le bien de la commune, le bien de la collectivité, de repartir d’un bon pied, sur une base saine !
Comments

Pour Notre Albiez !

Pour une restauration de l'éthique dans la politique communale,
pour une vraie reconnaissance et valorisation de la diversité du village,
pour une restauration d'une autorité bienveillante du maire et du rôle du conseil municipal,
pour une information et une concertation permanente avec la population,
pour une gestion attentive et active de projets raisonnés et des finances locales,
pour une protection et une valorisation du patrimoine naturel et rural communal,

votons toutes et tous pour une authentique rupture
avec des pratiques et comportements qui favorisent les divisions.

Nous ferons ainsi le pari que notre village peut enfin devenir
un lieu encourageant le « vivre-ensemble ».
Il en a le potentiel et sa population le souhaite et le mérite.

Installé à nouveau depuis mai 2000 avec ma famille et mon activité professionnelle,
c’est ce village, cet Albiez que j’aime, que j’ai toujours espéré
et que j’aimerais contribuer à faire exister.
Ça ne sera possible qu’en ayant un rôle majeur au sein du conseil municipal.

Comments

Liste des candidats

IMG_0431

Comments

Réaliser les projets, pour une bonne gestion, et... concerter

Laisser indéfiniment en suspens des projets importants, ne pas les conduire de manière cohérente, ça n’est pas, à l’évidence même, de la bonne gestion communale. Et donc, a contrario, mener à bien des projets importants pour la commune, c’est assurer une bonne gestion et réellement prendre soin de l’argent du contribuable. Lire la suite...
Comments

Mémento des élections de 2014

« Les candidats qui ne se seraient pas présentés au premier tour ne peuvent déposer une déclaration de candidature pour le second tour que dans le cas où le nombre de candidats présents au premier tour aurait été inférieur au nombre de sièges de conseillers municipaux à pourvoir. »

http://www.interieur.gouv.fr/content/download/66050/477814/file/2014-memento-communes-moins-de-1000-habitants.pdf

ATTENTION -> dernier délai : après-demain jeudi 6 mars avant 18h00 en Sous-Préfecture !
Comments

Quid du don ?

Qu’est devenu le don fait à la commune par un particulier selon les dires du maire au cours de l’une des toutes dernières réunions du conseil municipal ? Le maire proposait de le reverser à une entreprise de la commune, puis il finissait par informer son conseil que le don provient en fait d’un parent direct du responsable de l’entreprise en question. Étonnante intervention du maire et étonnant « montage financier » dont, non moins étonnamment, on ne trouve pas trace dans le compte-rendu, si ce n’est sous cette forme...

« Le Maire propose au conseil de subventionner la participation d’un équipage à une course de chiens de traineaux la « Pasvik trail ».
Le conseil rejette cette proposition par quatre voix contre une. Le conseil n’acceptant de verser une subvention qu’à partir du moment où cela présente un intérêt pour la commune. »

Source :
Compte-rendu de la séance du conseil municipal du samedi 5 octobre 2013
Comments

Courage et responsabilité !

Lorsqu’il s’agit de traiter de la question épineuse du groupe scolaire l’adjoint quitte la séance (avec l’un de ses collègues du conseil municipal) pour qu’il n’y ait plus de quorum. Le même adjoint ne vient pas à la réunion suivante qui doit à nouveau traiter cette question. Courage et sens des responsabilités ? Sans doute pas. Courage, fuyons ! plutôt. Ça n’est pas en propageant des fantasmes, à la limite de la xénophobie, que l’on gère une commune et les relations de cette commune avec sa voisine. C’est en se plaçant à la hauteur de ses fonctions. C’est au contraire en s’abaissant dans ses fonctions de maire et d’adjoint que l’on fait prendre le risque à la commune de n’être plus qu’une entité très secondaire, comme cela a été le cas dans cette affaire de groupe scolaire, tristement menée par les principaux responsables d’Albiez le Jeune. Ceux qui prétendent vouloir préserver l’intégrité de la commune pourraient bien en être les fossoyeurs...
Comments

Dernières nouvelles et tribulations !

Ha ha ha ! (rire jaune) Un adjoint se présenterait avec son maire et avec le projet de lui piquer sa place.

Mais dans quelle drôle de commune cela pourrait-il bien se passer ???

D’après les dernières nouvelles ces tribulations ne concerneraient pas les élections de 2001 (*) mais bien celles qui se jouent en ce moment.

(*) Il faudra d’ailleurs vraiment qu’on en reparle ici un jour car ça a été un moment d’anthologie, un morceau de bravoure qui montre un haut niveau de respect des institutions communales...
Comments

Trêve de petites manigances électorales !

Et trêve de petits calculs personnels à courte vue !...

Se présenter avec la municipalité sortante (municipalité = maire + adjoint), c’est cautionner ses agissements pendant le triste mandat qui s’achève, c’est accepter son bilan et la vacuité de sa gestion, c’est donc lui apporter son soutien et apporter son soutien au mépris des institutions communales. Chaque électeur devra bien sûr en tenir compte. On ne se présente pas pour faire plaisir à un maire défaillant ou en pensant s’assurer des voix ou des faveurs. Si on respecte ses concitoyens, électrices et électeurs, on se présente en affichant des convictions pour se relever d’une situation désastreuse et ça ne peut pas passer par un soutien à ceux qui sont les responsables de cette situation.

[PS : Pardon pour le correcteur orthographique défaillant dans les derniers billets ! Winking]
Comments

CERFA 14996 01

Voici l’adresse où il est possible de télécharger le formulaire à compléter et à déposer en Sous-Préfecture, pour une déclaration de candidature :

https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14996_01.do
Comments

À lire (d'urgence) !

Élections municipales 2014 : ce qu’il faut savoir
Municipales 2014 : comprendre les règles de l’élection
Élections municipales 2014 : Ce qui va changer

Chères lectrices et chers lecteurs, puis-je me permettre de vous encourager à vous présenter aux élections pour les fonctions de conseillers municipaux, même individuellement ? C’est votre droit ! Comme vous le savez, vous avez jusqu’au 6 mars pour le faire. Il reste donc très peu de temps. Pour ce qui me concerne ça sera chose faite ce mercredi. Happy

Ne vous laissez pas impressionner par le démarchage de candidats sortants qui ont, pendant six ans (et même beaucoup plus pour certains), galvaudé leurs fonctions en brillant notamment par leur absentéisme, par l’absence de concertation avec la population, parfois par le copinage et le clientélisme. Les pratiques illégales, liées à une négation des véritables fonctions du conseil municipal et de la municipalité, n’auront été qu’une des faces sombres de cette politique du pire. Ils souhaitent apparemment à nouveau se concocter une liste à leur main pour continuer sur leur funeste lancée qui, si c’est encore possible, continuera de malmener les fonctions qu’ils occupent et la commune. Ça n’est pas une fatalité !

Celles et ceux qui le souhaitent pourront cette année me trouver à leur côté pour contribuer à la restauration d’une gestion communale digne de ce nom, au plein sens du terme, alliant restauration du rôle des élus et de la concertation permanente avec la population.

Candidats et électeurs, oubliez vos griefs, pensez à l’avenir de la commune, et tentez ce pari bien plus enthousiasmant et prometteur que la médiocrité dans laquelle la commune s’est malheureusement enfoncée toujours plus profondément ces dernières années.
Comments

Réflexion de Mgr Ballot sur les prochaines élections municipales

À lire sur le site Web de la paroisse :
http://paroissecathedralemaurienne.com/Elections-municipales-2014
Comments

Élections communales et espérance

La fonction de maire reste la clef de voûte de la vie de nos communes, même ou plus encore quand elles sont « petites ». La personne qui remplit cette fonction a donc un rôle fondamental à jouer, évidemment. Même s’il ne faut jamais oublier que ce sont les conseils municipaux qui élisent le maire et non pas la population directement (ce qui a de grandes conséquences dans les communes où s’applique le panachage), voici certaines des principales qualités qui nous semblent plus que souhaitables pour l’exercice de cette fonction essentielle. Nous considérerons un peu plus tard les conséquences concrètes de cet « état d’esprit ». Car il s’agit bien de cela : un état d’esprit disparu depuis des décennies et à restaurer, voire une éthique. Lire la suite...
Comments

Pour ne pas avoir à y revenir

Lors de la dernière réunion du conseil municipal (dont un compte-rendu, invraisemblable, vient d’être publié cinquante jours plus tard... Comment ça il faudrait le faire sous huitaine ? On n’a pas que ça à faire non mais !) j’ai été, comme d’autres avant moi, à nouveau la cible de propos mensongers de la part d’un membre du conseil municipal pendant une interruption de séance, non réprimés par le maire qui, au contraire, peinait à dissimuler une certaine satisfaction. Non seulement ces propos à l’encontre d’un simple citoyen, contributeur local, établi avec sa famille et son activité professionnelle dans la commune, sont particulièrement scandaleux de la part d’un membre d’un conseil municipal qui laisse la commune en déshérence de bien des points de vue, mais encore ils revêtent un caractère diffamatoire évident. Tout porte à penser qu’à l’approche des prochaines élections, ce type de dénigrements est sans doute propagé à l’extérieur du conseil municipal. Dans ces périodes préélectorales, les « racontars », voire les pires ignominies, notamment à l’égard de candidats qui pouvaient déranger, ont pu déjà prospérer par le passé. Espérons que les mauvaises habitudes se sont définitivement perdues.

D’où cette rapide mise au point, pour ne pas avoir à y revenir... Lire la suite...
Comments

Premier tour des élections régionales 2010

Un taux d’abstention (45,19 %) nettement plus faible à Albiez le Jeune qu’à l’échelle du pays. Voilà une bonne nouvelle !

http://elections.interieur.gouv.fr/082/073/073012.html
Comments

Election d'un adjoint au travaux

Depuis le 16 mai la municipalité d’Albiez le Jeune compte un adjoint supplémentaire, donc deux au total, Messieurs Moreau et Sallière. Lire la suite...
Comments

Élection du maire et l'adjoint

7 conseillers municipaux sont présents et prennent part au vote, l'un d'entre eux disposant d'une procuration.
Un conseiller municipal rejoint la séance quelques minutes avant qu'elle ne soit levée.
Élu maire par 8 voix (8 votants) : Michel Brunet.
Élu adjoint par 8 voix (8 votants) : Alexandre Moreau.
Le maire propose la fonction d'adjoint aux travaux à Robert Sallière. Celui-ci la refuse.
Comments

Résultats 2008

Les résultats complets des élections municipales 2008 à Albiez le Jeune. Lire la suite...
Comments