D'après le Dauphiné Libéré il l'est...

bel et bien financé, par notre commune, ce groupe scolaire.

Et pourquoi pas tout le fameux pôle enfance pendant qu’on y est au fait ? Et pourquoi pas encore d’autres projets puisque qu’apparemment c’est l’édile d’Albiez-Montrond qui semble décider à la place de nos élus locaux (et bien sûr de la population qui, à ma connaissance, n’a pas eu à voter pour les conseillers municipaux de la commune voisine en 2008).

« [...] école
payée avec l’aide du Conseil général, de l’État et de la commune d’Albiez-le-Jeune, puisque sur les 50 élèves de l’établissement, 16 viennent de la commune voisine. » (le Dauphiné Libéré d’aujourd’hui en page 9)

Ha bon !?! Et pourrait-on voir la délibération du conseil municipal d’Albiez le Jeune ? Où est donc la convention qui aurait dû, depuis longtemps (avant le début des travaux), lier les deux communes ? Messieurs les Maires, et Mesdames et Messieurs les élu(e)s des deux communes, quelle manière déplorable d’exercer vos fonctions !!! Sad

PS : Petite précision... Il ne serait évidemment pas judicieux d’être opposé à des projets communs entre les deux communes (y compris en matière d’école, même si cela aurait mérité un débat public un peu plus approfondi), voire au développement d’une réelle intercommunalité qui conduirait à des économies et plus d’efficacité dans la gestion communale. Mais en aucun cas ces comportements aussi lamentables qu’archaïques de nos « responsables » communaux, qui font l’impasse sur une (réelle) concertation avec la population, peuvent être approuvés.
Comments

Financé par Albiez le Jeune ou pas finalement...

Est-ce bien « l’équipe enseignante » qui convie la population à une journée portes ouvertes et non pas les élus qui invitent leurs administrés à une inauguration ? Très surprenant ! Et une visite d’un groupe scolaire dont on ne sait pas si finalement il est financé par le contribuable d’Albiez le Jeune et, si oui, à quelle hauteur... Non merci !

De toute façon j’ai vu cette invitation, par hasard, quelques heures trop tard. Winking

Malheureusement c’est le règne de la rumeur qui se perpétue à Albiez le Jeune depuis des décennies en matière de gestion communale, notamment. Donc toujours aucune information officelle (ça sera une des grandes caractérisques de ce dernier mandat) et, cerise sur le gâteau, plus une seule réunion de conseil municipal depuis 5 mois...

P9073020
Comments

Coopération intercommunale Happy

Extrait du dernier compte-rendu du conseil municipal (dimanche 14 avril 2013 à 9h00) :

« COOPÉRATION INTERCOMMUNALE.
Le Maire présente au conseil municipal le projet de convention de financement de l’école d’Albiez Montrond. Le conseil municipal rappelle l’esprit de la délibération du 07 avril 2012 concernant un éventuel changement de vocation de ce bâtiment qui se trouve en contravention avec l’article 5 de ladite convention. Le Conseil Municipal rappelle également au Maire l’esprit de la délibération du 14 décembre 2012, notamment concernant les coûts de fonctionnement, et souhaite que parallèlement à la convention définissant les modalités de participation à l’investissement soient établies des conventions de participation aux frais de fonctionnement de l’école et de la garderie. Après en avoir délibéré le Conseil Municipal refuse au Maire l’autorisation de signer cette convention en l’état. »

On sent que la « coopération intercommunale » bat son plein. Happy Lire la suite...
Comments

On n'arrête pas le progrès démocratique (bis)

Petite promenade dominicale hier après-midi pour apprendre qu’une réunion du conseil municipal a eu lieu le matin à 9 heures... Remarquez que l’affichette est datée du lundi 8 avril. Étonnant tout de même ! Je me rappelle que je suis passé devant l’affichage officiel de la mairie le mercredi 10 avril en toute fin d’après-midi et que je n’ai pas su voir l’annonce de cette réunion. Mais peut-être était-ce parce que cette fois-ci l’affichette n’était pas, comme d’habitude, imprimée sur un papier de couleur vive. Winking
Quoi qu’il en soit, on sent bien que les élus locaux ont à cœur de permettre aux administrés de suivre leurs rares « activités » du conseil... Merci M. le maire !
Au fait, M. le maire, pendant que nous y sommes... « 3. Coopération intercommunale » ?... Késako ? Ne savez-vous pas qu’une convocation à une réunion du conseil municipal doit être ex-pli-cite ? Il y a des moments où on a vraiment (et malheureusement) envie de reprendre un récent slogan tunisien... Sad

P4140836

Comments

Réunion du conseil municipal fantôme

Après la réunion du Conseil Municipal du 26 octobre qui n’aurait été qu’une interruption de séance (sic) et dont on ne retrouve aucun compte-rendu, voici la réunion du conseil municipal fantôme.

Hé oui ! Alors qu’ils ne s’étaient pas réunis depuis le 14 décembre dernier (« c’est mieux que si c’était pire » ), les conseillers municipaux, malgré une convocation pour ce samedi à 16h00, n’ont semble-t-il pas pu trouver le quorum (mais où se cachait-il donc ?) pour voter les comptes administratifs et de gestion. C’est ballot !

IMG_0229

P3243030

NB : Qu’on se comprenne bien... sauf phénomène paranormal, les conseillers municipaux ne se sont jamais réunis autour de la table ce samedi, malgré ce que pourrait laisser penser l’illustration de la convocation ci-dessus.

Comments

Coopération intercommunale… tu parles !

Cf. infra un petit rappel du compte-rendu de la réunion du conseil municipal d’avril 2012.

On rappellera aussi qu’il n’y a plus eu la moindre réunion du conseil municipal d’Albiez le Jeune, sur quelque sujet que ce soit, entre avril et octobre de cette année. Six mois sans réunion du conseil municipal d’Albiez le Jeune donc, alors que le groupe scolaire n’était déjà plus un projet pour la commune voisine…

« COOPERATION INTERCOMMUNALE
Le Maire expose la rencontre du 19 mars avec une partie du Conseil Municipal d’Albiez-Montrond, en vue d’une collaboration sur le projet de construction d’une nouvelle école sur la commune d’Albiez-Montrond.
Le Conseil Municipal après en avoir délibéré :
-
regrette d’avoir été associé très tardivement à ce projet ;
[…]
- décide de lancer une consultation sur ce thème auprès de la population d’Albiez le Jeune. »

(c’est nous qui soulignons)

La fameuse consultation, dont les “résultats” n’ont pas été rendus publics pour le moment, n’a été entreprise que fin octobre, sous la forme qu’on lui connaît. La population d’Albiez le Jeune doit-elle aussi “regretter d’avoir été associée très tardivement à ce projet” ?
Comments

Pé… tition : qui dit mieux… ou moins ?

Et à moins de 300 000 roros d’emprunt, est-ce qu’il faut signer ? Ou signer une nouvelle pétition ? Laugh

On a déjà connu naguère la pétition qu’il fallait signer sans le texte, que l’on ajouterait plus tard. Voici maintenant la pétition qui ne repose sur rien, si ce n’est sur la rumeur.

En même temps, reposer sur rien, ou sur la rumeur, rien de plus normal à Albiez-le-Jeune, compte tenu notamment de la vacuité de l’information donnée à la population par l’équipe municipale. Enfin rien… je m’entends. Elle n’est pas non plus sans motivation, évidemment. Et il faut bien le reconnaître, la pétition est à la mode pas seulement à Albiez le Jeune.

Au fait, tant qu’on y est, où sont-elles les prévisions budgétaires (chiffrées donc, pas juste « phantasmées »… ) des différentes hypothèses — je sais, le mot est galvaudé — présentées par le maire dans son invitation à venir assister à une réunion du conseil municipal sur le thème de la participation de notre commune à la réalisation (déjà bien avancée) du groupe scolaire d’Albiez-Montrond ? Prévisions budgétaires concrètes oui. Et je ne demande pas à dix ans hein. Juste à quelques années et en prenant en compte tous les aspects de la gestion financière de la commune, aussi bien en investissement qu’en fonctionnement. Une vraie prévision budgétaire quoi ! Pas une navigation à vue.

« Hé ! Ho ! Ça va pas bien l’intello de service ? Sad On t’en pose des questions ? Nous on veut une école parce que c’est important pour les familles et par extension pour le village.
- Et nous on n’en veut pas parce qu’on est contre les hausses d’impôts et/ou parce que d’abord on n’aime pas que les Albiens d’en face nous dictent ce qu’on a à faire. »

Ha bon ! C’est tout simple alors… Décidément, j’ai beau être né ici, y avoir passé ma jeunesse et y avoir établi ma famille et mon activité professionnelle depuis plus de douze ans, je ne suis vraiment pas concerné par la hauteur de vue des débats locaux.

Allez ! Pour conclure de manière moins cynique… quand on considère avec sérieux le sujet dont il est question, on ne signe pas la pétition qui circule en ce moment. Bon je sais, c’est déjà fait. Je ne vous en veux pas mais la prochaine fois il faudra prendre le temps de tourner sept fois son stylo-bille dans sa main. Happy Et prendre le temps de demander aux élus, même si c’est plus long et fastidieux qu’un simple paraphe, un peu de sérieux justement, en informant correctement la population et en… … TRA-VAIL-LANT. Que diable ! Où sont-elles passées les belles déclarations d’intention de campagne électorale ? Je n’aurai pas la méchanceté (c’était hier encore la journée de la gentillesse) de rappeler la répartition des tâches au sein du conseil municipal que l’on nous avait annoncée. Il paraîtrait même que certain(e)s attendent “en roue libre” la fin du mandat. J’ose espérer que ce n’est pas le cas. Parce que ça serait évidemment parfaitement scandaleux.

Et ça laisserait malheureusement le champ libre à de nouveaux (enfin, nouveaux… ) prétendants aux fonctions électives, pas forcément très bien intentionnés en matière d’intérêt collectif. Il est encore temps de se ressaisir. J’écris cela avec une certaine gravité.
Comments

Fait accompli

Il y a quelques jours le Maire d’Albiez le Jeune demandait son avis à la population sur un projet qui, visiblement, n’est plus un projet. Prévenu deux jours à l’avance, à titre personnel il m’a été impossible de me libérer. De toute façon pourquoi se prêter à une mascarade en forme d’information exceptionnelle, très tardive et partielle qui ressemble beaucoup à une “pêche au cautionnement” ou, comme à l’habitude, à un moyen d’apprécier le sens du vent pour orienter la politique de la girouette et à la petite semaine que l’on connaît depuis tant d’années à Albiez le Jeune ?

Regardez bien la photo n° 6 ci-dessous (en bas et à droite). On y apprend la participation de notre commune au financement d’un groupe scolaire à Albiez-Montrond alors qu’aucun débat préalable ne semble avoir eu lieu, qu’aucune décision officielle du conseil municipal d’Albiez le Jeune n’a été prise.

La population d’Albiez le Jeune, et singulièrement ses contribuables, ne seraient-ils que des “cochons de payeurs” pour ne pas être concertés pendant la phase d’élaboration du projet, voire lors de l’étude de son opportunité ? C’est le sentiment que donne ce nouveau déni de démocratie dont les “responsables” des deux communes homonymes font preuve.

Hé bien non ! Ça n’est pas parce qu’il s’agit d’un groupe scolaire, et que cela permet de jouer facilement du violon, que cette réalisation est forcément très pertinente pour Albiez le Jeune. L’est-elle seulement pour Albiez-Montrond d’ailleurs (montant de la dépense, emplacement, type de structure, etc.) ? Je ne me permettrais pas une ingérence en donnant mon avis. Je n’y suis ni électeur, ni contribuable.

En revanche je demande que les élus respectent les principes de base de la démocratie et, donc, cessent de mépriser les citoyens de leur propre commune ou d’une commune voisine.

Pendant que j’y pense, parce que ça n’est pas sans rapport… aucune réunion du conseil municipal d’Albiez le Jeune entre avril et octobre 2012… les rares comptes-rendus des réunions sont affichés avec un énorme retard. Quelle honte !

Voilà ce qui arrive quand la gestion communale est en déshérence. Certains se croient tout permis, pour l’écrire simplement. Sad

1.
PB030701

2.
PB030703

3.
PB030705

4.
PB030706

5.
PB030708

6.
PB030709

7.
PB030713
Comments