Élections communales et espérance

La fonction de maire reste la clef de voûte de la vie de nos communes, même ou plus encore quand elles sont « petites ». La personne qui remplit cette fonction a donc un rôle fondamental à jouer, évidemment. Même s’il ne faut jamais oublier que ce sont les conseils municipaux qui élisent le maire et non pas la population directement (ce qui a de grandes conséquences dans les communes où s’applique le panachage), voici certaines des principales qualités qui nous semblent plus que souhaitables pour l’exercice de cette fonction essentielle. Nous considérerons un peu plus tard les conséquences concrètes de cet « état d’esprit ». Car il s’agit bien de cela : un état d’esprit disparu depuis des décennies et à restaurer, voire une éthique. Lire la suite...
Comments

Le PLU n'a pas plu...

... à tout le monde.

« Après un rapide débat le Conseil Municipal décide de mettre à l’ordre du jour l’examen de certains points du règlement du PLU. » (sources : COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 19 FEVRIER 2011)

On ne trouvera pas plus d’information dans le compte rendu au sujet du « débat » qui y est évoqué.

Pourtant, dans sa profession de foi de 2008 « l’équipe » en place écrivait :

« La commune est en train de se doter d’un PLU qui est globalement cohérent avec nos objectifs. Ce PLU sera la référence que nous utiliserons pour motiver toutes nos actions en nous engageant à respecter son esprit. »

Pourrait-on alors savoir quels sont ces « certains points du règlement » qui sont mis à l’ordre du jour ? Et à l’ordre du jour de quoi d’ailleurs ?...

(Rappel : PLU = Plan Local d’Urbanisme)
Comments

Et l'Association Foncière Pastorale ?

En mars 2008, la profession de foi de l’« équipe » en place depuis au conseil municipal mentionnait :

« Une association foncière pastorale à vocation agricole, AFP, est à l'étude. Pour le moment, celle-ci attend les résultats du zonage définitif du PLU pour continuer à se former. Nous sommes favorables à cette initiative dans la limite de l'impact que pourrait avoir l'activité agricole sur la situation actuelle environnementale. C'est pourquoi, nous proposons que le choix des terrains, leur exploitation et leur devenir soit préalablement discuté entre les agriculteurs concernés, les propriétaires fonciers ainsi que la commune afin de veiller à l'impact et au bon usage des terrains concernés dans le cadre d'une exploitation pastorale respectueuse des propriétaires. »

Je ferai remarquer que l’AFP n’est pas qu’à vocation agricole. Elle peut aussi être à la fois à vocation forestière... Le PLU étant en vigueur on peut penser que rien ne s’oppose plus désormais à ce que le conseil municipal fasse avancer ce projet auquel ses membres se disaient favorables.
Comments