Lampe UV et ouï-dire

Une lampe UV cassée serait (ouï-dire) à l’origine de la contamination de l’eau du robinet fin juin dernier.

Une fois le matériel de traitement réparé, la qualité de l’eau du robinet est de nouveau conforme à la règlementation. Du robinet… parce qu’aux captages la présence de matière fécale semble confirmée par les dernières analyses. Et jusqu’à la prochaine avarie.

Finalement le traitement aux UV est-il un moyen de ne pas trop se préoccuper de la qualité de l’approvisionnement “brut” ? Que dit la rumeur sur le sujet ? Je ne sais pas.

Ouï-dire ? Rumeur ? Hé oui ! Ça n’est pas très fiable tout ça. Mais comment faire autrement en l’absence d’information à la population ? Même le court message postal prévenant d’une eau contaminée n’a pas été suivi d’une quelque autre information.

Quant à la question plus générale de la rumeur, de ses “mécanismes” et de sa propagation, prévoyez un prochain billet bien plus argumenté sur ce qui ressemble à un sport local...
Comments